Bijoux et parures

De la tête au dé-corps.

 

 

De ses ornements de tête sont nés des « dé-corps » végétaux imaginaires, ce sont de longs sautoirs dansant avec légèreté comme des lianes portées par le vent.

La créatrice traite ses bijoux comme des esquisses tracées à l’encre de chine sur la blancheur du papier. Du dessin dans l’espace » revendique Isabelle.

Elle évoque les carnets de lointains voyage jouant les contrastes : le noir et le blanc craie ; le mat et le brillant ; la préciosité des perles et la simplicité des fibres.

Par ses sautoirs et ses manchettes, et au-delà des effets de matières, c’est le geste, la danse que la créatrice souhaite retranscrire sur le corps, dans son accompagnement, sans entraves.

Pièces unique  sur commande à l'atelier

Isabelle-leourier
 
Isabelle leourier
isabelle leourier-